Keresés
Magyar Nemzet
2021. június 17., csütörtök, Laura, Alida napja
HÍR TV - CSÖRTECivilizálatlanság az egész BLM mozgalom.
vpfrench
A cikk emailben történő elküldéséhez kattintson ide, vagy másolja le és küldje el ezt a linket: https://magyarnemzet.hu/vpfrench/le-pis-va-faire-adopter-le-plan-de-relance-de-lue-sans-son-allie-mais-avec-les-voix-de-la-gauche-9733442/

Le PiS va faire adopter le Plan de relance de l’UE sans son allié mais avec les voix de La Gauche

Pologne – Mardi, les commentateurs proches du gouvernement comme de l’opposition semblaient d’accord : la coalition Droite unie conduite par le PiS tiendra jusqu’aux prochaines élections législatives en 2023. Un accord semblait en effet avoir été trouvé entre, d’une part, les partenaires de la coalition sur un nouveau programme pour la période 2021-23 et, d’autre part, entre le PiS et Lewica (La Gauche) pour un vote positif au parlement sur le plan de relance de l’UE. Outre les difficultés avec le parti Porozumienie (Entente) du vice-premier ministre et ministre du Développement, du travail et de la technologie Jarosław Gowin, le PiS de Jarosław Kaczyński était confronté au refus du ministre de la Justice Zbigniew Ziobro et de son parti Solidarna Polska (Pologne solidaire) de voter la ratification du plan de relance Next Generation EU. Cette divergence, en plus de quelques autres, semblait de nature à menacer l’existence de la coalition Droite unie et donc de la majorité absolue du groupe PiS (auquel appartiennent les députés de Gowin et de Ziobro) à la Diète. L’idée d’un gouvernement minoritaire ou d’élections anticipées était de plus en plus souvent évoquée, alors que les sondages montrent que le PiS, avec ou sans ses alliés, n’avait plus aucune chance de reconduire sa majorité absolue après un an de gestion covidienne très discutable (même si les commentateurs de gauche expliquent plutôt la baisse durable d’une dizaine de points de la popularité du PiS par la décision du Tribunal constitutionnel d’interdire les avortements eugéniques). Quant aux partenaires du PiS, Solidarna Polska n’était pas sûr d’atteindre le seuil des 5 % pour envoyer des députés à la Diète tandis que Porozumienie était sûr de ne pas l’atteindre, au vu des sondages.

Dans ces conditions, les trois partenaires de la coalition Droite unie étaient condamnés à s’entendre. Leurs leaders – Jarosław Kaczyński, Zbigniew Ziobro et Jarosław Gowin – se sont donc réunis la fin de semaine dernière et ont annoncé dimanche, par la voix du président du Comité exécutif du PiS Krzysztof Sobolewski, que les trois partis étaient satisfaits de leur bilan depuis 2015 et qu’ils allaient travailler ensemble dans les jours qui viennent à la préparation d’un nouveau programme commun pour la période 2021-2023.

Les divergences sur le plan de relance ont de toute évidence été entérinées et ne devraient pas conduire à un éclatement de la coalition. Le projet de loi de ratification a été adopté mardi en Conseil des ministres à la majorité des voix (sans celles des deux ministres de Solidarna Polska). Dans un communiqué publié mardi, le parti de Zbigniew Ziobro a expliqué qu’il s’opposait à ce plan de relance à cause du mécanisme conditionnant le versement des fonds à l’état de droit qui accompagne ce plan et qui risque de conduire à des décisions arbitraires de Bruxelles pouvant menacer la souveraineté de la Pologne. Le communiqué mentionne également l’impact négatif sur l’économie polonaise qu’auront les objectifs climatiques de l’UE pour 2030, intégrés dans la construction du budget de l’UE pour 2021-27. Cependant, poursuit le communiqué, la Droite unie conserve une vision commune pour la Pologne.

Lire l´article en intégralité sur le Visegrád Post.

Csak egy kattintásra van attól, hogy ne maradjon le a Magyar Nemzet mérvadó híreiről!

IDE kattintva feliratkozhat hírlevelünkre, mi pedig napi két e-mailben elküldjük Önnek legfontosabb cikkeinket. (Ez a szolgáltatás ingyenes!)

MEGAKADÁLYOZNÁK A VISSZATÉRÉSÉT

Kocsis Máté: Gyurcsány Ferenc potenciális veszélyforrás Magyarországra
A Fidesz frakcióvezetője szerint a DK elnöke vezeti a baloldalt, ezért meg kell akadályozni, hogy visszatérjen a múlt hazánkban.

MEGVÉDENI GYERMEKEINKET

Orbán Viktor kiállt a pedofilellenes törvény mellett
A miniszterelnök szerint az elfogadott jogszabály semmilyen magasztos eszmébe vagy európai jogszabályba nem ütközik.
Megszűnt a kivándorlás, sokan hazaköltöztek a járvány alatt
A külföldről hazaköltözők kinti jövedelmük egy részéről lemondanának, de életszínvonalukból nem engednek.

Poszt-trauma

Hirdetés: Budapest sürgősen főpolgármestert keres!
A főváros a kormány elleni gyűlölet áldozata lett. A főváros elvesztette a kapitányát. A kapitány meglékelte a hajót, majd elsőként elhagyta.

Poszt-trauma

Nem látjátok? Bajt hoz ránk a liberális őrület
Lépni kell, amíg nem késő.

Poszt-trauma

Miért kell leszerbezni egy magyar színházat?
Ne legyünk szűkkeblűek, pláne ne itt, Budapesten.

Aktuális

Környezetvédelmi témájú táborozási lehetőség ingyen
A 15-18 év közötti fiatalok startup ötletükkel jelentkezhetnek a Hello Planet Startup Designtáborba.

Fricz Tamás blogja

Felelősek vagyunk Gyurcsány Ferenc miatt
Gyurcsány azért van még mindig itt, mert hagytuk és engedtük, hogy itt maradjon.
Vissza az oldal tetejére
Tisztelt olvasóink!
A Magyar Nemzet teljes archívumának feltöltése folyamatban van. Hamarosan az összes korábbi cikk elérhető lesz, addig szíves türelmüket kérjük.
a Magyar Nemzet szerkesztősége

Ne maradjon le, legyen mindig naprakész, iratkozzon fel a Magyar Nemzet hírlevelére!