Keresés
Magyar Nemzet
2021. május 14., péntek, Bonifác napja
HÍR TV – HÁTTÉRKÉPA globalizmus a társadalmi rendet szétrombolja.
vpfrench
A cikk emailben történő elküldéséhez kattintson ide, vagy másolja le és küldje el ezt a linket: https://magyarnemzet.hu/vpfrench/pologne-deja-presque-une-annee-complete-en-ecole-a-distance-9630356/

Pologne : déjà presque une année complète en école à distance !

Pologne – Si la gestion de la première vague de la pandémie au printemps 2020 par le gouvernement polonais comme par les autres gouvernements du Groupe de Visegrád avait pu paraître plutôt bonne en comparaison de celle des grands pays d’Europe occidentale, on ne peut pas en dire autant depuis l’automne. Après le relâchement général de l’été dernier, quand le premier ministre Mateusz Morawiecki affirmait à la faveur de la campagne électorale pour la présidentielle que la Pologne avait gagné le combat contre la pandémie et quand les restrictions sanitaires étaient quasiment totalement levées et les activités de traçages quasiment abandonnées, la Pologne a rattrapé à la faveur de l’automne, puis dépassé, les pays les plus touchés en termes de décès. Ceci en raison d’une politique de confinement des établissements de santé devenus difficilement accessibles, de non-traitement des malades atteints du Covid auxquels toute consultation médicale « en présentiel » est généralement refusée tant qu’il est inutile d’appeler une ambulance pour les emmener à l’hôpital, tandis que des membres du gouvernement coupés de toute réalité font justement porter aux Polonais la responsabilité de cette forte mortalité parce qu’ils attendraient trop longtemps pour consulter un médecin !

Résultat : en termes de décès officiellement attribués au Covid, la Pologne est désormais au niveau de la France avec 1 473 morts par million d’habitants et a largement dépassé la Suède, pays de l’UE où les restrictions sanitaires ont été les moins strictes depuis le début de l’épidémie. Mais l’on peut en outre soupçonner que le nombre de décès liés au Covid en Pologne est largement sous-estimé, car c’est aussi un des pays de l’UE où l’on fait le moins de tests : un peu plus de 332 000 pour un million d’habitants depuis le début de la pandémie, contre 497 000 en Hongrie, 600 000 en Allemagne, 742 000 en Suède, 851 000 en Italie, 929 000 en Espagne, 1 036 000 en France, 1 263 000 en Tchéquie et 1 871 000 au Royaume-Uni (chiffres publiés sur Wordometers au 7 avril). Quoi qu’il en soit, la Pologne a connu une hausse de la mortalité record en Europe en 2020, et son gouvernement ne semble pas avoir tiré les leçons de cette situation au premier trimestre 2021 puisque l’accès au système de santé reste toujours aussi limité, en particulier – mais pas uniquement – pour les personnes testées positives au Covid-19. Et alors qu’un médicament, l’amantadine, semblait dès le printemps donner des résultats positifs pour contenir la maladie chez les patients atteints du coronavirus SARS-CoV-2, il aura fallu un an, de mars 2020 à mars 2021, pour que les autorités polonaises consentent enfin à lancer une étude scientifique sur son efficacité.

Le système de traçage des cas contacts a complètement été délaissé en Pologne, y compris l’application de smartphone développée dans le but d’automatiser ce traçage et d’offrir aux pouvoirs publics un outil permettant de savoir où l’épidémie se propage le plus et donc de prendre des mesures adaptées à la réalité de la situation. Depuis le mois d’octobre, les services sanitaires (SANEPID) ont été complètement débordés et n’appellent plus les cas contacts. Ne sont donc testés et le cas échéant assignés à résidence que ceux qui présentent des symptômes caractéristiques du Covid, parviennent à obtenir une consultation téléphonique (ce qui n’est pas toujours chose aisée) et une ordonnance pour se faire tester et ont encore la force et l’envie de se rendre dans un centre de test (au risque de contaminer d’autres personnes). Résultat : les décisions de fermeture de restaurants, bars, centres commerciaux, installations sportives et autres ne sont pas fondées sur des données mais sur des idées écloses dans les cerveaux des membres d’un conseil scientifique dont le principal représentant dans les médias, le professeur Horban, est allé en mars jusqu’à pester contre ces entrepreneurs qui se plaignent tout le temps de l’absurdité et de la nuisance des décisions prises par les autorités alors qu’ils pourraient tous se mettre à produire des masques afin d’éviter la faillite ! Le ministre de la Santé, Adam Niedzielski, promet désormais de son côté aux Polonais qu’ils passeront le reste de leur vie en situation de menace épidémique et qu’ils doivent donc s’y habituer !

Mais les premières victimes de la gestion désastreuse de la pandémie depuis l’été dernier en Pologne, ce sont les enfants, car le gouvernement de Mateusz Morawiecki semble avoir voulu compenser son incapacité à contenir la propagation de l’épidémie non pas par des confinements stricts comme en France ou au Royaume-Uni – ce dont les Polonais ne se plaignent pas – mais par un recours extensif à l’école à distance.

Lire l´article en intégralité sur le Visegrád Post.

Csak egy kattintásra van attól, hogy ne maradjon le a Magyar Nemzet mérvadó híreiről!

IDE kattintva feliratkozhat hírlevelünkre, mi pedig napi két e-mailben elküldjük Önnek legfontosabb cikkeinket. (Ez a szolgáltatás ingyenes!)

Karácsony és az angol

Karácsonynak diplomája se lehetne a mai szabályok szerint
Az idegen nyelvek ismerete évtizedes elvárás a magyar felsőoktatásban, de nyelvtudásban több tízezer érettségiző is lekörözi Budapest első emberét.

VILÁGJÁRVÁNY-VÉDEKEZÉS

Orbán Viktor személyesen fejezte ki nagyrabecsülését Karikó Katalinnak
A találkozón a kutatóbiológus személyes életútjáról, az mRNS-alapú vakcinák kifejlesztéséről és az oltás fontosságáról is szó esett.

Fake News

HVG-álhír: nincs benne a portói nyilatkozatban a „gender equality”
A balliberális lap tévesen idézte a dokumentumot, amelyben valójában a magyarok által támogatott kifejezés szerepel.

Poszt-trauma

Jakab Péter komolyan kezdhet félni
Már beindult a daráló.

Poszt-trauma

Beszéljünk az angolnyelv-tudásról!
A túloldali politikacsináló propagandistáknál személyfüggő a beszédkészség szükségessége.

Poszt-trauma

Az Economistban Karácsony Gergely már átvágta a határzárat
Ideje befejezni a sumákolást, a kettős beszédet, és színt vallani kerítésügyben.

Aktuális

Gólgálát tartott az Old Traffordon az MU és a Pool + videó
Parádés győzelemmel tartotta életben a jövő évi Bajnokok Ligája-indulásról dédelgetett álmait a Liverpool.

Fricz Tamás blogja

A pedofilgyanús Foucault, avagy számít-e az erkölcs a szakmai teljesítmény megítélésénél?
Előrebocsátom: nem hiszem, hogy tökéletesen megválaszolható a kérdés. 
Vissza az oldal tetejére
Tisztelt olvasóink!
A Magyar Nemzet teljes archívumának feltöltése folyamatban van. Hamarosan az összes korábbi cikk elérhető lesz, addig szíves türelmüket kérjük.
a Magyar Nemzet szerkesztősége

Ne maradjon le, legyen mindig naprakész, iratkozzon fel a Magyar Nemzet hírlevelére!